• 1
  • 2
  • 3
  • 4
forum de l'orientation pour les 3ème organisé par les MFR du Finistère le mercredi 4 décembre

forum de l'orientation pour les 3ème org…

Le mercredi 4 décembre 2020 de 13h30 à 17h, les MFR du Finistère organisent un forum de l'orientation avec présentation des métiers Les 12 MFR du Finistère présenterons les métiers et...

Lire la suite...
Guide des formations des MFR du Finistère

Guide des formations des MFR du Finistèr…

Découvrez notre guide sur les formations initiales des 12 établissements du Finistère Retrouver le détail de nos offres de formations MFR du Finistère

Lire la suite...
Venez nous rencontrer lors de nos portes ouvertes en janvier et mars 2022

Venez nous rencontrer lors de nos portes…

Venez découvrir nos formations en alternance dans le Finistère. Portes ouvertes dans nos établissements : Samedi 29 janvier 2022 Vendredi 11 mars 2022 Samedi 12 mars 2022    

Lire la suite...
Le journal des élèves des MFR du Finistère

Le journal des élèves des MFR du Finistè…

Venez découvrir le dernier numéro du journal des jeunes des MFR du Finistère. Dans ce numéro, découvrez les métiers à la sortie des MFR    

Lire la suite...

Nathalie Le Guen, vous êtes podologue et issue de l’Iréo de Lesneven dont l’image agricole est bien marquée. Quel parcours avez-vous suivi pour en arriver à ce métier ?

«Après la troisième, j’ai tenté une seconde STL à Quimper pour l’aspect laboratoire. Mais je n’ai pas aimé cela : trop enfermé, trop scientifique. Alors je me suis tournée vers la seconde GT de l’Iréo de
Lesneven et vers sa filière STAE. C’était la seule à proposer l’alternance en seconde.
Je voulais une formation basée sur le contact avec le vivant. Au début, j’étais plus intéressée par les animaux, les cochons. Mon papy en avait. Peu à peu, je me suis tournée vers le domaine végétal.
J’étais même un peu en avance puisque je suis partie sur le maraîchage bio et même la biodynamique.

Le tournant de mon orientation, cela a été la visite à l’école d’ingénieurs d’Angers en 2005. J’y suis allée pour une éventuelle inscription et là, patatras ! Sur la route du retour, j’ai dit à mon père que ce n’était pas pour moi ! Cela me paraissait trop abstrait, trop éloigné du concret. Il me fallait donc trouver d’autres voies. Je voulais soigner les gens. J’ai passé des journées chez des infirmiers, des kinés, et surtout une podologue. Ça a été le déclic. Une prépa à Brest, trois années à Rennes… et à peine mon diplôme en poche, j’ai trouvé du travail… des remplacements et depuis, je n’ai plus arrêté. Puis, j’ai eu envie d’avoir mon propre cabinet. J’ai eu une opportunité à Landivisiau et je me suis installée.
Et depuis… ça marche !
Mais j’ai toujours le goût de faire pousser des choses, j’ai ma propre serre et si je devais refaire mon parcours, je le referais surtout pour les stages.»

Le parcours atypique de Nathalie MFR finistere 29

Rechercher une formation

logo scoopit 125

les mfr du Finistere sur Facebook . formations par alternance